Litiges : une solution web ?

Internet au secours des lenteurs de la justice ? Avec le web et la digitalisation de la filière juridique, les acteurs de la construction, très exposés en termes de litiges, ont peut-être trouvé une solution pour éviter de trop longs procès. Chantiers retardés, non-respects du cahier des charges, conceptions déficientes, mauvaises exécutions, retards de livraison ou, pire, dépôts de bilan sont fréquents. Le constat est simple : faire appel à un tribunal prend généralement un à deux ans, ce qui nuit aussi au déroulé d’un chantier en cours. Recourir à la médiation est délicat : l’instruction contradictoire nécessite trois à quatre mois a minima et coûte cher.

Lire la suite sur Le Moniteur

No Comments Yet

Comments are closed